Ordre militaire Comtois
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée des Compagnons du Tau

Aller en bas 
AuteurMessage
Octavian
Postulant
Postulant
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 02/05/2012

MessageSujet: Arrivée des Compagnons du Tau   Ven 4 Mai - 19:02

Les trois cavaliers avançaient dans un claquement répétitif de sabots, le plus en avant était blond et proche de la trentaine, ses vêtements plutôt sombres ne laissaient nullement deviner un voyage de plusieurs heures tant ils semblaient impeccables. Une lourde hache était accrochée à sa selle de cuir et un bouclier noir couvrait son dos.

Derrière lui donc, deux hommes de carrure assez imposante le talonnaient, des soldats oui, l’un d’eux portait même une haute bannière blanche représentant un crâne enflammé qui voguait paresseusement au gré de la brise. Cette bannière était assez populaire dernièrement, elle représentait l’appartenance aux Compagnons du Tau et donc à la Sainte Eglise. En effet les trois hommes étaient des croisés et plus que cela, ils avaient participé au conflit de Genève en 1459. C’était donc sous cette bannière qui réunissait de nombreux soldats en cas de guerre qu’Octavian, le blond, chevauchait à présent.

La journée touchait à sa fin et ici et là quelques feuilles virevoltaient gaiment sur le chemin, tandis que des marcheurs lançaient des coups d’œil d’appréhension aux trois cavaliers arrêtés le blond tentait de distinguer les formes d’un Castel, en effet ils étaient en route pour trouver la Commanderie de l’Ordre Comtois du Lion d’Or. D’un geste de la main il remit en marche sa garde en direction d’une petite colline qui semblait portait fièrement sur ses hauteurs le château si attendu telle une couronne sur la tête d’un noble personnage.

Le soleil commençait à baisser dans le ciel quand la petite troupe de soldat arriva enfin devant ce qui semblait être l’enceinte de la commanderie. Le Sénéchal lança un regard à ses deux compagnons avant de mettre pied à terre. D’un pas léger il s’approcha du grand édifice afin de pouvoir se présenter, les grandes portes en bois massif du Castel lui faisaient face quand il se mit à parler à voix haute pour se faire entendre de tous et si possible d’un garde.


-Bien le Bonjour ! Nous sommes la délégation de Monseigneur Tibère d’Arcis, Archevêque de Malines dans les Flandres ! Notre bannière est celle des Compagnons du Tau, Ordre Militaire reconnu par Rome, le Pape et la Sainte Eglise !

L'homme reprit son souffle un bref instant avant de reprendre à l'intention des occupants du château...

- Nous aimerions pouvoir rencontrer le Seigneur ou le responsable d’ici-lieu.

Octavian avait laissé sa hache et accroché son bouclier à son cheval pour faire bonne figure, des Ordres il en avait visité des tas, mais il avait eu vent par une certaine Ilays qu’un Ordre se trouvait sur les terres de Franche Comté, profitant alors de sa proximité il avait décidé de s’y présenter puisque c’était lui qui devait gérer toutes les affaires militaires au sein des Compagnons du Tau. Glissant machinalement une main dans ses cheveux d’or il patienta sans un bruit devant les grandes portes de cette commanderie, ses gardes se tenaient droits et silencieux sur leur monture telles des statues de marbre antique attendant un probable mouvement sur les douves du Castel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinlan
Chancelier
Chancelier
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Arrivée des Compagnons du Tau   Lun 7 Mai - 14:17

La fin de la journée approchait lorsqu’un des gardes de faction crut apercevoir quelque chose dans les campagnes environnantes. Il avait bien vu. Après quelques instants, Il distingua clairement trois cavaliers dont l’un d’eux portait une oriflamme.

Comme l’exigeait la procédure, il analysa la situation, conclut qu’il n’y avait aucun risque immédiat pour le castel et appela le sergent de garde afin d’identifier l’oriflamme qu’il ne connaissait pas.
Le sergent Identifia l’oriflamme comme étant celui des compagnons du Tau, organisation connue. Aucune visite officielle n’avait été annoncée, mais il était rare qu’une délégation ne se déplace que pour visiter. Aussi il prit sur lui d’envoyer un ses hommes quérir un des responsables de l’ordre afin qu’il puisse accueillir les visiteurs.

Après quelques longs instants, les cavaliers étaient suffisament proches pour être vus disctinctement. Ils étaient armés mais pas hostiles. Aussi, sur de son fait le sergent descendit en direction de la porte afin d’aller leur ouvrir. Alors qu’il donnait ses ordres, il entendit une voix forte quoiqu’un peu étoufée par la porte :


«Bien le Bonjour ! Nous sommes la délégation de Monseigneur Tibère d’Arcis, Archevêque de Malines dans les Flandres ! Notre bannière est celle des Compagnons du Tau, Ordre Militaire reconnu par Rome, le Pape et la Sainte Eglise ! »

Alors qu’il ordonnait à ses hommes de se hâter, il entendit encore :

«Nous aimerions pouvoir rencontrer le Seigneur ou le responsable d’ici-lieu. »

Enfin la porte s’ouvrir et le sergent put aller à la rencontre des cavaliers. Il s’identifia et dit :

« Bienvenue à vous messires, j’ai fait quérir un de nos responsables, il retrouvera la personne qui parle en votre nom dans le bureau de l’intendant. Je vous guiderais de suite jusque là. »

Retentit alors une voix derrière lui, celle du Chancelier :

«Merci, sergent. Je suis là. »

Il s’avança vers l’homme qui avait mit pied à terre. De loin, il l’avait identifié comme étant le le meneur de part ses atours, sa façon de se tenir et la déférence que lui manifestaient ses compagnons. De plus, c’était lui qui semblait s’était identifié.
En s’approchant il reconnu le diacre Octavian qu’il avait déjà croisé plusieurs fois. Une fois proche de lui il tendit la main et le salua chaleureusement :


« Bienvenue en notre commanderie, je suis le Chancelier de l’ordre, que puisje pour votre service ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Arrivée des Compagnons du Tau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de la compagnie de bois doré et de ses compagnons
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORDRE DU LION D'OR :: Chatelêt d'entrée :: Grande porte-
Sauter vers: