Ordre militaire Comtois
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée d'ilays

Aller en bas 
AuteurMessage
Ilays
Page
Page
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : Dole

Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Intelligence:
0/0  (0/0)
Charisme:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Arrivée d'ilays   Mer 8 Fév - 17:48

En ce froid jour de février, ilays arrive vers la grand porte de l'ordre du lion d'or.
Pour essayer de se proteger du froid ilays s'était emmitoufler d'une lourde robe et de son châle de laine. Un bonnet noir vissé sur sa tête ne permettait de percevoir que ces grand yeux noir et les quelques mèches blondes de ses cheveux qui tombaient sur ses épaules. De petite stature elle avancait toutefois à pas vifs, espérant ainsi se réchauffé au plus vite.
Arrivée devant la porte elle hela le garde


Hoééé il y a quelqu'un ?

Elle piétinait d'une jambe sur l'autre pour faire circuler le sang dans ses orteils meurtris par le froid

je me nomme ilays ... ilays de valfrey ...

elle attendit quelque secondes, puis repris

je suis la belle fille de quinlan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinlan
Chancelier
Chancelier
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   Mer 8 Fév - 18:52

Transi de froid, les gardes tentaient par tous les moyens de se réchauffer. Aussi plutôt que de rester statiques au pied de la porte, ils avaient mis en place un système de ronde.

Lorsque une personne emmitouflée des pieds aux oreilles se présenta, impossible pour eux de se faire une idée sur le visiteur.
La personne héla afin d’attirer l’attention et d’accélérer le mouvement. La jeune fille se présenta comme étant Ilays de Valfrey.

Encore une songea le garde avant d’avertir un de ses collègues de faire mander le chancelier au plus vite.
Le jeune homme un peu plus vif que les autres ne pouvait se résoudre à la laisser attendre dans le froid. Aussi, il désigna le cabanon qui leur servait d’abrit et dit :

« Le chancelier va bientôt arriver, en attendant venez près du feu. Au moins vous ne gélerer pas sur place. «

Un peu plus tard, Le chancelier arriva. Il avait passé un lourd mantel au dessus de sa tenue de maille. Ainsi vêtu on ne pouvait voir les armes brodées sur l’étoffe qui lui couvrait le dos et le torse. Le seul signe distinctif était le pommeau de son épée, ce buste de lion en or qui sortait de plis du lourd vêtement.

Sans trainer, Quinlan s’avanca autour du braséro. Il fixa le visiteur et ne reconnu Ilays que lorsqu’il eut croisé son regard.

Il la salua et lui fit signe de le suivre. Il était préssé de retrouver la chaleur relative du château.
En traversant la cour de garde, il s’adressa à sa belle-fille :

«Heureux de te voir ici, Nous allons aller discuter dans mon bureau, en attendant d’y arriver, si tu as une question n’hésites pas ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilays
Page
Page
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : Dole

Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Intelligence:
0/0  (0/0)
Charisme:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   Jeu 9 Fév - 11:02

Aprés quelques secondes, ilays entendit que l'on s'activé pres de la grand porte. Elle vit un homme courrir dans la direction de la demeure, surement partait il chercher son beau-père, tandis qu'un autre lui proposait de se rechauffer dans le cabanon de l'entrée.
ILays entra et approcha ses mains près du feu gratifiant le garde par un pâle sourire quis ce voulait chaleureux pour le remercier. Elle attendit ainsi en silence jusqu'a qu'un homme vêtu d'un lourd manteau face son entrée.
A cet instant ilays sortit de sa torpeur et leva son regard du feu pour croiser celui de l'homme. L'homme la reconnu et elle aussi, son beau-père était là, en face d'elle.
Quinlan lui fit signe pour qu'elle le suive, ce qu'elle fit sans ce faire prier. Il y avait quelques mettres à faire de la grand porte au château et ilays essayait au mieux de suivre les pas de son beau-père.
Il s'adressa enfin à elle, de façon peu chaleureuse, mais pour le moins poli.


«Heureux de te voir ici, Nous allons aller discuter dans mon bureau, en attendant d’y arriver, si tu as une question n’hésites pas ».


Ilays ne dit mot. Elle leva le regard sur Quinlan de façon plutot brève, juste le temps de se rendre compte que cet homme paraissait être un géant à côté d'elle. Durant quelques secondes ilays se dit qu'il resemblait à son défunt père de part sa stature et les grands yeux noir d'ilays reprirent la couleur de la tristesse.
Ilays secoua la tête de gauche à droite comme pour signifier à ses pensées de la quitter et continua d'avancer en direction du bureau de Quinlan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinlan
Chancelier
Chancelier
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   Jeu 9 Fév - 18:53

Ilays n’avait apparemment pas de question urgente. Lors de sa question, il l’avait senti se raidir.
Si il était difficile de le faire taire à certains moments, Quinlan était la plupart du temps incapable de se sortir élégamment de ces moments embarrassants. La seule réponse qu’il trouvait était le silence.
Il était ravi de la présence de sa belle fille et ne souhaitait pas tout gâcher par une parole malheureuse.
Avançant droit devant lui, Quinlan ne la voyait que dans son champ de vision périphérique. Mais il sentait les regards furtifs qu’elle lui lançait et devinait à son attitude une certaine mélancolie.

Il avait déjà perçu cela chez la jeune fille. Dans un premier temps, il avait pris cela comme une offense. Pourquoi cette enfant était si distante alors qu’il la considérait comme sa fille ?
Plus tard, il avait compris qu’on n’avait qu’un père, qu’il ne pouvait se contenter de se considérer comme tel pour remplacer son vrai père parti trop tôt. Compris qu’il lui faudrait du temps pour construire une relation de confiance, le temps pour lui d’apprendre à la comprendre et pour elle d’apprendre à accepter.
Il comprenait maintenant qu’il n’échapperait pas non plus à une comparaison. Comparaison d’autant plus exigeante que chaque enfant à un souvenir fort, tenace et souvent un peu surestimé de la figure paternelle.

Un instant il hésita à prendre la parole pour s’excuser. Au moment, ou le premier mot allait sortir de sa bouche il se ravisa. C’était lui rendre un mauvais service. Les gens de l’ordre avaient beaucoup de qualités mais certains, et il en fessait partie, ne brillaient pas toujours pour leur diplomatie. Leur franc parlé pouvait être rude. Si elle entrait maintenant dans l’ordre, autant qu’elle apprenne de suite à faire avec.

Malgré tout, il ne pouvait s’empêcher de compatir à la mélancolie de la jeune fille et souhaitait casser ce malentendu.

Pestant contre sa maladresse, il ralentit le pas afin de ne pas la distancer. Il s’aligna sur son pas tâchant de ne pas imposer sa présence mais bien de la guider à travers le château en essayant tant bien que mal d’être le plus subtil et le plus amical possible dans ses consignes et ses indications.

Il fini par prendre son courage à deux mains et dire :

« Je suis content que tu sois venue voir l’ordre. J’espère que ca te plaira et que tu voudras en faire partie »

En son fort intérieur, il était également ravi d’avoir la possibilité de lui transmettre quelque chose. De partager des moments de complicité autour d’un but commun.

Alors même que le dernier mot sortait de sa bouche, il le regretta. Encore lui. Il avait de nouveau parlé sincèrement avec la volonté de faire bien mais avait encore tout ramené à lui quand c’est elle qui importait.

Avant qu’elle ne réagisse, il eut un petit rire nerveux. S’arrêtant, il la regarda, lui sourit et dit :

« J’ai l’art de passer à côté … Excuses moi. »

Il lui jeta un regard embarrassé et continua :

« Je suis content de te voir. As-tu fais bon voyage ? »

Maintenant qu’il était parti sur cette idée, les questions lui venaient par vagues. N’avait-elle pas trop souffert du froid, avait-elle trouvé facilement le chemin , …

Il se retint et préféra lui laisser l’opportunité de répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilays
Page
Page
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : Dole

Feuille de personnage
Force:
0/0  (0/0)
Intelligence:
0/0  (0/0)
Charisme:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   Ven 10 Fév - 10:56

Au bout d'un certain temps ilays remarqua qu'elle suivait maintenant sans difficulté Quilan, elle reprit discretement une respiration normale. Avait il ralentit le pas pour elle?
Elle le sentait embarassé. A plusieur reprise durant ces furtifs regard vers lui, elle l'avait vu ouvrir la bouche puis se raviser. Elle craigna que se malaise vienne d'elle, et ce dit qu'elle devrait dire quelques chose de poli ; mais rien ne lui vînt à l'esprit.
En vérité elle avait pas mal de question à lui poser mais sa timidité prenait pour l'instant le dessus.
Elle fût ravi quand il s'arreta et brisa le silence par ces quelques mots :


« Je suis content que tu sois venue voir l’ordre. J’espère que ca te plaira et que tu voudras en faire partie »

Ilays le regarda et pour la premiere fois sourit sincèrement. Oui effectivement elle espérer sincerement que l'ordre lui plairait et que jour peut être elle puisse en faire partie.
Mais avant même qu'elle ne puisse dire mots Quilan ajouta :


« J’ai l’art de passer à côté … Excuses moi. »

Ilays le regarda à nouveau, ses yeux clignés, elle ne comprenait pas pourquoi il disait ça. "Passé à côté de quoi ?" ce dit elle en elle même. Décidement il y avait de l'incompréhension entre ces deux là.

Puis l'air embarassé par ca precedante phrase il rajouta :

« Je suis content de te voir. As-tu fais bon voyage ? »

Pour la premiere fois il lui posait une question et lui donnait la possibilité de répondre. Mais qu'avait elle à répondre à cela. Elle avait un voyage pénible dans le froid de l'hiver. Son nez devait être rouge et elle sentait quasiment plus ni ces orteils ni ces doigts. Néanmois elle ce dit qu'il devait ce soucier d'elle pour lui poser cette question, elle lui répondit donc :

Huuum, ma foy pas trop mal malgré le temps peu clément de ces dernieres semaines.

Dans sa tête c'était plutot ces mots qu'il y avaient :

Pour dire vrai j'ai grand froid, je suis venu à pied depuis chez moi

Elle regarda Quinlan et sentant que c'était un peu léger comme premieres paroles ajouta :

Moi aussi je suis ... contente de te voir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quinlan
Chancelier
Chancelier
avatar

Messages : 392
Date d'inscription : 03/03/2008

Feuille de personnage
Force:
255/255  (255/255)
Intelligence:
255/255  (255/255)
Charisme:
255/255  (255/255)

MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   Ven 10 Fév - 13:05

Quinlan fut heureux de voir un vrai sourire sur le visage de sa belle fille. Visiblement, ses efforts même maladroits avaient améliorés un peu la situation.

Continuant ses questions, il vit Ilays se détendre. S’il ressentait toujours une distance entre eux, elle était moins froide, plus hésitante.
Les regards de la jeune femme étaient maintenant plus interrogateurs, plus éveillés.
Alors qu’il s’était empressé de corriger son flot de question, il s’aperçu d’une lueur d’agacement dans son regard. Non pas sur le fond mais sur la forme. Un regard qui semblait dire : ‘bon tu me laisses te répondre’.
Puis l’hésitation dans sa réponse. Quelque chose sonna étrangement à son oreille sans qu’il ne puisse dire quoi. Le ton était cependant assez révélateur il contenait comme une peur. Une peur hésitante plutôt que contraignante, de la timidité.
Il comprit alors qu’en plus des liens à construire, il y avait deux autres choses. La première était que lorsqu’il asseyait de faire de son mieux, il avait tendance à monopoliser l’espace verbal. De plus il s’emmêlait dans ses paroles ce qui ne devait pas être de tout repos pour la facilité de compréhension.
Ensuite, et il s’en voulut de ne pas s’être fait la réflexion avant, il avait devant lui une jeune femme. Une vraie, pas un garçon manqué ayant un comportement presque masculin. Non, c’était une vraie jeune femme, timide et peut-être mal assurée. Une jeune femme à qui il devait en couter de se livrer aux autres.
Bref, une personnalité inconnue pour lui. Plus jeune, les pareilles demoiselles l’avaient toujours gentiment arrêté lors des ses tentatives d’approche. Il n’avait jamais compris pourquoi quand avec d’autres tout semblait couler de source.
Maintenant il comprenait…

La phrase qui suivit balaya toute ses pensées.

« Moi aussi je suis … contente de te voir »

D’un coup il se sentit soulagé d’un poids. Ces quelques mots représentaient la certitude qu’elle était simplement comme lui. Ne sachant pas toujours facilement exprimer ce qu’elle voulait, un peu gauche avec certaines notions pourtant simples.
Il avait maintenant le sentiment que si cela ne serait, sans doute, pas immédiat, ils devraient finir par s’apprivoiser.

Il ne trouva rien à ajouter. Il voulut encore prolonger cet échange mais ne trouvait rien de plus à ajouter. Il en conclut, que s’il ne trouvait pas, c’est qu’il n’y avait rien à dire.
Il se contenta de lui sourire.

Ils arrivèrent bien vite devant son bureau

Il ouvrit la porte et s’effaça. D’un geste galant, il l’invita à entrer. A son tour, il franchit la porte et la referma derrière lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'ilays   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'ilays
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ORDRE DU LION D'OR :: Chatelêt d'entrée :: Grande porte-
Sauter vers: